22 août 2017

Otherways
ce que trament
les chaînes de l'Himalaya

Jean-Philippe Trapp
Otherways<br/>ce que trament<br/>les chaînes de l'Himalaya

EXPOSITION-VENTE

OTHERWAYS
CE QUE TRAMENT LES CHAÎNES DE L’HIMALAYA

Du 5 septembre au 28 octobre 2017
du mardi au samedi
de 14h à 19h
ou sur rendez-vous

Vernissage
le vendredi 8 septembre
de 18h à 21h

Made in Town
58, rue du Vertbois
75003 Paris

Depuis plus de 5 ans, Delphine Randet séjourne régulièrement à Katmandou. Elle y a notamment travaillé pour une ONG en montant un atelier textile dans un centre de réinsertion. Elle crée en 2017 la marque Otherways en s’appuyant sur son expérience de 15 ans dans la mode au sein des groupes LVMH et Kering. La première collection d’Otherways est dévoilée en exclusivité à Paris chez Made in Town.

Pour son lancement, Otherways propose une collection inédite inspirée des motifs géométriques des couvertures traditionnelles népalaises et tibétaines, qui met en lumière la richesse du patrimoine local au travers d’une gamme graphique et colorée de couvertures, plaids et écharpes tissés à partir de laine de yak et de chameau.

Otherways nous raconte chacun des éléments qui ont concouru à la confection de l’ensemble des pièces sous la forme d’un récit d’aventure, dont la trame s’articule autour du fait main, et nous fait parcourir la chaîne de montagnes de l’Himalaya, à la quête des ressources naturelles et humaines des territoires népalais et tibétain.

Cette route de la laine nous fait tout d’abord traverser les montagnes tibétaines, jusqu’aux confins de l’Himalaya, où les yaks sauvages et domestiques perdent naturellement leurs poils au printemps, facilitant ainsi la récolte des fibres nécessaires au tissage des pièces. Plus au nord, le désert de Gobi est la terre des chameaux de Mongolie dont le commerce de la laine contribue à préserver cette espèce rare et protégée.

Le périple se poursuit dans un atelier népalais de 30 artisans qui, guidés par leurs mains expertes, interviennent avec soin à toutes les étapes du processus de production : du traitement des fils à leur teinture, en passant bien évidemment par le tissage – jacquard ou classique selon la complexité des motifs représentés – jusqu’aux finitions, au conditionnement et à l’étiquetage des produits.

Ces laines chaudes et douces que produisent le yak et le chameau, d’une finesse comparable à celle du cachemire – également issue des chèvres des régions non-lointaines – apportent un toucher et un confort inestimables, et font des pièces Otherways des productions authentiques et uniques de haute facture, qui portent au dépaysement.

otherways.fr

> Retour en haut de page

Plus d'articles

Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles

Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles

Arts

Fondée en 1711, l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles (ArBA-EsA), qui a fêté ses 300 ans d’existence en 2011, se définit comme un lieu d’enseignement, de création et de recherche, de transmission et de questionnement, parfois même de confrontation, ouvrant la voie à de nouveaux courants artistiques et théoriques.

Painting for Living Karina Bisch
7 mars au 5 avr. 2013

Painting for Living
Karina Bisch

Arts

Made in Town présente « La Loi des Séries (limitées) » qui rassemble une sélection d’objets, d’accessoires et de vêtements – pièces uniques ou numérotées – produites par des artisans, des artistes ou des designers.

Régis Protière Designer et architecte d'intérieur

Régis Protière
Designer et architecte d'intérieur
[Made in Town TV]

Objets

Face à la caméra, le designer et architecte d’intérieur français Régis Protière, explique son rapport à la matière et à la technique – à toutes les techniques – qu’il met au service de l’air du temps, cet éphémère auquel il tient tant. Rencontre entre savoir-faire et création.