16 mai 2013

Boîte à Miracles
Hugues Decointet

Pascal Gautrand
Boîte à Miracles<br/>Hugues Decointet

EXPOSITION
Marylène Malbert, commissaire

BOÎTE À MIRACLES
HUGUES DECOINTET

Du 17 mai au 1er juin 2013
du mardi au samedi
de 14h à 19h

Vernissage
Jeudi 16 mai 2013
de 18h à 21h

en présence de l’artiste

Made in Town

En découvrant un courrier de Le Corbusier adressé à Albert Camus dans lequel l’architecte explique être « habité par l’idée de la Boîte à Miracles », Hugues Decointet décide d’interpréter ce dispositif qui traverse depuis longtemps déjà son oeuvre.

Dépourvue des « ficelles traditionnelles de théâtre », mais contenant « la possibilité d’y faire des miracles », la « Boîte à Miracles » est au coeur de l’exposition éponyme d’Hugues Decointet. Elle recèle les éléments – les outils ? – qui permettent d’introduire les oeuvres présentées autour.

Invité par Made in Town dans son espace dédié à la fabrique, lʼartiste y déploie, à partir de cette pièce emblématique, un fragment de rétrospective qui questionne l’échelle, la projection et le décor au travers d’une sélection de maquettes et d’éléments préparatoires à ses films et installations monumentales.

www.hdecointet.com

> Retour en haut de page

Plus d'articles

Académie de France à Rome – Villa Médicis

Académie de France à Rome – Villa Médicis

Arts

Depuis 1803, la Villa Médicis héberge l’Académie de France à Rome qui dépend du ministère français de la Culture. Créée en 1666 par Louis XIV, elle a pour mission fondatrice l’accueil d’artistes et de chercheurs.

Magazzino à Paris
23 au 26 oct. 2014

Magazzino à Paris

Arts

A l’occasion de la FIAC 2014, la galerie d’art contemporain romaine Magazzino présente les oeuvres des artistes Alessandro Piangiamore et Gianluca Malgeri chez Made in Town.

Régis Protière Designer et architecte d'intérieur

Régis Protière
Designer et architecte d'intérieur
[Made in Town TV]

Objets

Face à la caméra, le designer et architecte d’intérieur français Régis Protière, explique son rapport à la matière et à la technique – à toutes les techniques – qu’il met au service de l’air du temps, cet éphémère auquel il tient tant. Rencontre entre savoir-faire et création.