6 déc. 2012

Chinoiserie
Philippe Terrier-Hermann

Pascal Gautrand
Chinoiserie<br/>Philippe Terrier-Hermann

EXPOSITION

CHINOISERIE
PHILIPPE TERRIER-HERMANN

Du 7 décembre 2012 au 9 janvier 2013
du mardi au samedi
de 14h à 19h

Vernissage
Jeudi 9 décembre 2012
de 18h à 21h

en présence de lʼartiste

Made in Town

Made in Town présente une réflexion sur les rapports ambigus que l’oeuvre originale artistique — le plus souvent réputée unique — entretient avec la copie ou la production sérielle d’objets manufacturés.

Commanditées par l’artiste Philippe Terrier-Hermann d’après l’une de ses sculptures originales, les « chinoiseries » sont des multiples Made in China. Clonée, mais partiellement fabriquée à la main, chaque pièce témoigne de la fragilité de la frontière qui délimite le fait-main de la production industrielle.

En 2000, Philippe Terrier-Hermann a envoyé une « japonaiserie » — pois vert en céramique émaillée, réalisé de ses mains — dans les unités de production de nains de jardins chinoises afin de la faire copier en 2000 exemplaires. Après un long voyage en cargo de Hong Kong au Havre, elles ont été inaugurées avec faste dans le bassin du pavillon Mies Van Der Rohe à Barcelone, temple du bon goût moderne, en 2001. Depuis, elles voyagent et trouvent divers propriétaires qui décident de les adopter pour un prix variant selon l’offre et la demande.

Les noms des différents propriétaires sont consignés dans un registre où ils apparaissent plus ou moins grands selon l’importance de leur panier. Par ce processus, Philippe Terrier-Hermann, propose une démocratisation de l’oeuvre d’art en utilisant les principes de la nouvelle économie : délocalisation, revalorisation par les différents processus du marketing (présentation dans un contexte prestigieux, fabrication d’une image forte, soirées VIP, utilisation de mannequins, valorisation des acheteurs, spéculation, etc.).

> Retour en haut de page

Plus d'articles

ARCHIPEL / MAROQUINERIE

Archipel
Maroquinerie

Objets

Une nécessité de voyage fait naître un sac simple constitué d’une feuille de cuir, pliée et maintenue en forme par l’anse, sans couture. Imaginés par le designer Sébastien Cordoleani, les sacs sont fabriqués artisanalement au cœur de Paris avec des ateliers spécialisés.

La Face cachée du siège
5 sept. au 18 oct. 2014

La Face cachée du siège

Objets

Cette exposition-dossier sur le mobilier du 18ème siècle entend redonner ses lettres de noblesse à l’artisanat français et illustrer le dialogue des traditions et des savoir-faire. En dehors des murs du château de Versailles – temple des Arts décoratifs du 18ème siècle – ou des galeries des antiquaires, elle propose de mettre en scène un fauteuil du 18ème siècle, prêté par un collectionneur privé, et de le confronter aux techniques qui participent à sa fabrication.

Verrerie La Rochère La Magie du verre

Verrerie La Rochère
La Magie du verre
[Made in Town TV]

Arts

Afin de promouvoir le savoir-faire et les particularités de la verrerie La Rochère, installée à Passavant-la-Rochère dans le département français de la Haute-Saône, Made in Town a réalisé une série de quatre vidéos tournées au cœur des ateliers de la société.