4 sept. 2014

La Face cachée du siège

Pascal Gautrand
La Face cachée du siège

Portrait de l’Archiduchesse Marie-Antoinette d’Autriche, future Reine de France, à l’âge de 7 ans, Jean-Étienne Liotard, 1762, sanguine, pierre noire, mine de plomb, aquarelle et pastel sur papier blanc, 32 × 25,5 cm, Genève, musée d’Art et d’Histoire, Cabinet des dessins

EXPOSITION

LA FACE CACHÉE DU SIÈGE

Du 5 septembre au 18 octobre 2014
du mardi au samedi
de 14h à 19h

Vernissage
Vendredi 5 septembre 2014
de 18h à 21h

Made in Town
58 rue du Vertbois
75003 Paris

Cette exposition-dossier sur le mobilier du 18ème siècle entend redonner ses lettres de noblesse à l’artisanat français et illustrer le dialogue des traditions et des savoir-faire. En dehors des murs du château de Versailles – temple des Arts décoratifs du 18ème siècle – ou des galeries des antiquaires, elle propose de mettre en scène un fauteuil du 18ème siècle, prêté par un collectionneur privé, et de le confronter aux techniques qui participent à sa fabrication.

Dans le cadre d’un projet d’étude (IESA Paris), coordonné par Christophe Brouard, Axelle Grenot, commissaire-étudiante du projet, formée à la restauration du mobilier ancien, souhaite mettre en lumière le goût d’une période phare des arts décoratifs, née de l’excellence artisanale française – ébénisterie-menuiserie, dorure, tapisserie d’ameublement et tapisserie d’Aubusson.

Il est essentiel de faire perdurer – et de faire connaître – les techniques des ateliers, en ce qu’elles constituent elles-aussi un patrimoine universel et fragile. Dans ce sens, l’exposition propose de découvrir également les différents métiers qui gravitent autour de l’objet, de sa création à sa conservation. Des supports didactiques, une série d’entretiens avec des acteurs du milieu du mobilier, ainsi que des reportages vidéo qui dévoilent l’univers de la tapisserie d’Aubusson, réalisés en partenariat avec la Cité internationale de la tapisserie et de l'art tissé à Aubusson et l’Institut français de la mode à Paris, complètent la présentation. A terme, la commissaire souhaite initier une véritable réflexion autour de patrimoines fondamentaux de notre culture.

> Retour en haut de page

Plus d'articles

Communauté d'agglomération de Castres-Mazamet

Communauté d'agglomération de Castres-Mazamet

Objets

On ne décide pas de se doter d’une culture industrielle, on en hérite. Au départ, il faut l’audace de créateurs qui explorent les nouvelles pistes et inventent l’avenir. Ensuite, il faut du temps et de la persévérance, le temps nécessaire pour que les savoir-faire et l’esprit d’entreprise se transmettent d’une génération à l’autre.

Obataimu L'art de la lenteur
18 juin au 30 sept. 2015

Obataimu
L'art de la lenteur

Vêtements

Pour son premier voyage à l’étranger, le collectif indien Obataimu a choisi de poser ses valises à Paris. En exclusivité chez Made in Town, Obataimu présente ses collections et raconte son histoire en images. Une histoire, écrite sur le ton du manifeste, qui défend l’art de la lenteur dans une société lancée à pleine vitesse.

Verrerie La Rochère La Magie du verre

Verrerie La Rochère
La Magie du verre
[Made in Town TV]

Arts

Afin de promouvoir le savoir-faire et les particularités de la verrerie La Rochère, installée à Passavant-la-Rochère dans le département français de la Haute-Saône, Made in Town a réalisé une série de quatre vidéos tournées au cœur des ateliers de la société.