1 déc. 2015

Pic de Nore
A l'ascension de la mode

Léandra Ricou
Pic de Nore A l'ascension de la mode

L'atelier de broderie – qu’il s’agisse de broder de petits écussons ou de grands motifs, la Manufacture Regain est équipée de ses propres machines. Crédit photo : Pic de Nore.

Spécialiste du vêtement professionnel, la Manufacture Regain a créé en 2013 la marque de pulls et d’accessoires Pic de Nore, point culminant de la Montagne noire.

Les collections Pic de Nore présentent des motifs audacieux aux couleurs franches, servies par une confection impeccable. Avec humour et élégance, la marque revisite ainsi les codes
de l’uniforme en s’inspirant des archives de la Manufacture Regain. Laurent Brunas, deuxième génération à la tête de l’entreprise, s’est entouré de spécialistes de la mode.

Vue de l'atelier de confection. Crédit photo : Pic de Nore.

Afin de conserver une certaine exclusivité, les modèles sont produits en petite série. Chaque pièce est également numérotée, renforçant ainsi son aspect unique. Par ailleurs, pour chaque taille, Pic de Nore propose trois longueurs de manches et trois hauteurs de buste. Une offre qui touche au sur-mesure et assez rare pour être notée. Tous les pulls sont tricotés à Castres, dans les ateliers de la Manufacture Regain qui n’ont pas bougé depuis leur création en 1973 par François Brunas, le père de Laurent.

Un contrôle qualité irréprochable – l’exigence du Made in France impose une attention toute particulière aux finitions. Crédit photo : Pic de Nore.

François Brunas fonde son atelier de tricotage sous les auspices encourageants de l’essor de l’industrie textile en région Midi-Pyrénées. Dans les années 80, il y intègre la confection et fabrique des pulls pour des grandes marques de mode. A l’aube des années 90, le dirigeant effectue un virage stratégique vers le vêtement professionnel et réalise le premier pull de la Gendarmerie nationale. La renommée fera le reste, les sapeurs-pompiers, la police et l’armée seront ses prochains clients, faisant tourner les ateliers à plein régime.

La confection d'un pull Pic de Nore. Crédit photo : Pic de Nore.

Avec l’arrivée de Laurent en 1993, l’entreprise s’ouvre à des produits de plus en plus techniques. Le pull devient sujet d’expérience. Mais, bientôt, la délocalisation massive menace la survie des ateliers. Convaincu de la valeur du Made in France, Laurent décide alors de s’engager sur le chemin de la mode, son expertise en bagage.

Pic de Nore participe au projet Made in Town / Montagne Noire présenté du 21 octobre 2015 au 13 février 2016 à Paris chez Made in Town.

www.pic-de-nore.com

> Retour en haut de page
Léandra Ricou

Léandra Ricou

Made in Fontenay-aux-Roses. Rédactrice et attachée de presse freelance, elle met son écriture au service de la mode et de ceux qui la font, designers, artisans et industriels. Elle écrit régulièrement pour les magazines en ligne des salons Maison d’Exceptions et Made in France Première Vision, entre autres. Elle est diplômée de l’Institut de management et de communication interculturels, anciennement l'Institut supérieur d'interprétation et de traduction, et de l’Institut français de la mode.

Plus d'articles

Faune A fleur de peau

Faune
A fleur de peau

Vêtements

Artisan maroquinier depuis trente ans, Xavier Catala reste fidèle à son premier amour – la ceinture – qu’il confectionne sous toutes les coutures dans son atelier situé à Sémalens.

Boîte à Miracles Hugues Decointet
17 mai au 1er juin 2013

Boîte à Miracles
Hugues Decointet

Arts

En découvrant un courrier de Le Corbusier adressé à Albert Camus dans lequel l’architecte explique être « habité par l’idée de la Boîte à Miracles », Hugues Decointet décide d’interpréter ce dispositif qui traverse depuis longtemps déjà son oeuvre.

Verrerie La Rochère Paroles de designers

Verrerie La Rochère
Paroles de designers
[Made in Town TV]

Objets

Afin de promouvoir le savoir-faire et les particularités de la Verrerie La Rochère, installée à Passavant-la-Rochère, en Haute-Saône, Made in Town a réalisé une série de six interviews vidéos de designers, français et étrangers, qui ont intégré le savoir-faire de la verrerie dans leurs créations. Chacun à leur manière, ils se sont appropriés le matériau verre.