3 déc. 2015

Les exigences
de la mode et du luxe

Jean-Philippe Trapp
Les exigences de la mode et du luxe

L'atelier de tricotage de la Manufacture Regain – fils techniques et matières nobles se tricotent sur métiers rectilignes. Crédit photo : Pic de Nore.

Si l’accent est le plus souvent mis sur les grands noms – entrepreneurs visionnaires, créateurs de génie, maisons de prestige – pour évoquer le rayonnement français de l’industrie de la mode et du luxe dans le monde entier, le succès d’une collection ou d’un défilé doit pourtant beaucoup à tous les producteurs en amont de la filière qui sont à l’œuvre dans l’envers du décor, à l’abri des regards.

L’atelier de confection de la Manufacture Regain, spécialiste de la maille. Crédit photo : Pic de Nore.

Généralement inconnus du grand public, ils le sont nettement moins des marques, dont les stratégies de développement intègrent de plus en plus le prisme de la fabrication locale. Plus qu’un simple outil marketing, les marques reflètent, par leurs choix et leurs actions, un ensemble de valeurs qui, à l’image des hommes, définissent en retour leur identité.

Création assistée par ordinateur – les créations des stylistes et créateurs de mode sont adaptées pour être tricotées par des machines pilotées par ordinateur. Crédit photo : Pic de Nore.

Le partage de telles valeurs, comme l’attachement à un territoire, la préservation d’un patrimoine ou la quête de l’excellence, alimente un dialogue porteur de sens et d’activité entre des marques de luxe de renommée internationale et les ateliers locaux détenteurs de savoir-faire particuliers.

> Retour en haut de page
Jean-Philippe Trapp

Jean-Philippe Trapp

Made in Metz. Diplômé de l’Institut de commerce de Nancy, où il a suivi une formation pluridisciplinaire en management centrée sur l’industrie du luxe, il amorce dans son mémoire de fin d’études une réflexion sur le rôle joué par l’artisanat dans ce secteur et les possibilités qu’offre ce dernier pour imaginer de nouveaux modèles de production. Il découvre toute la richesse du patrimoine français au cours d’une mission à l’Institut national des métiers d’art et souhaite à présent valoriser auprès du public les savoir-faire locaux – originaires d’Europe ou du monde entier – ainsi que les pratiques culturelles qui en découlent, au travers de projets variés, principalement dans les domaines de la mode, du design et de l’art.

Plus d'articles

Une synergie française | (La nature de la couleur)

Une synergie française
(La nature de la couleur)

Objets

Une synergie française est un projet inédit, porté par le duo parisien de designers textiles Ki Fabrik (Isabelle Rodier et Clément Bottier), en collaboration avec Patrick et Isabelle Brenac, les ingénieurs développeurs de colorants naturels à la tête de Green’ing, et les industriels Le Fil Amalric, Ets. Henri Plo et Le Passe-Trame autour de la conception et de la fabrication d’une ligne de textiles d’ameublement.

La mesure du temps Made in Town, Vol.4
25 nov. 2014 au 17 janv. 2015

La mesure du temps
Made in Town, Vol.4

Vêtements

Pour quelques semaines, Made in Town se transforme en atelier de confection artisanale de pantalons. Placé au centre, en pleine lumière, le plan de travail devient la scène d’un ballet élégant et maîtrisé où les mains font danser les outils et les étoffes au rythme de votre mesure.

Vosges Terre Textile La Définition de l'industrie

Vosges Terre Textile
La Définition de l'industrie
[Made in Town TV]

Objets

Pour le lancement de son label, Vosges Terre Textile a fait appel à Made in Town pour réaliser une série de dix vidéos thématiques qui présentent la filière et ses acteurs au travers des notions de territoire, patrimoine, savoir-faire, transmission et innovation. Ces vidéos composent le tableau de l’industrie contemporaine qui inspire un nouveau discours de valorisation des savoir-faire industriels à destination du consommateur final.