17 déc. 2015

Le Fil Amalric
Poursuivre
le fil de l'histoire

Léandra Ricou
Le Fil Amalric Poursuivre le fil de l'histoire

De fil en aiguille, le plaid Montagne Noire, en mélange exclusif de laine et chanvre, résulte des expertises croisées et du travail collaboratif de quatre ateliers locaux : Le Fil Amalric, Ets. Henri Plo, Le Passe-Trame et Faune. En vente sur le Shop Made in Town. Crédit photo : Le Fil Amalric.

Le département du Tarn est considéré comme le pays de la filature cardée – produisant des fils de laine épais. Spécialiste de cette technique, Emmanuel Amalric participe ainsi au maintien du savoir-faire d’un territoire qui fut autrefois un centre lainier de renommée internationale.

C’est à Fréjeville, à quelques encablures de Castres, qu’Emmanuel Amalric décide de reprendre le fil de l’histoire des Etablissements Maurice Amalric fondés par son grand- père, l’une des plus importantes filatures de la région Midi-Pyrénées. S’appuyant sur sa longue expérience – 25 ans – en tant que filateur de laine cardée, il crée la société Le Fil Amalric en 2005 et s’entoure d’un réseau d’entreprises partenaires, toutes spécialisées dans le traitement de la laine.

Emmanuel achète la matière première, laine et fibres précieuses, qu’il donne à transformer à ses partenaires, pour ensuite la revendre en fil cardé aux tisseurs et bonnetiers. Il transmet au quotidien l’expérience de son savoir-faire à des partenaires qui sont désormais garants de la fabrication. A Roquecourbe – située à une dizaine de kilomètres de Fréjeville – Les Textiles de Garrot, atelier dont il est actionnaire, prennent en charge la partie filature. La teinture ou les apprêts se font souvent en partenariat avec les ateliers Henri Plo à Aussillon.

Le Fil Amalric propose un catalogue de fils écrus ou teints, avec une préférence pour les fibres naturelles, complété par une offre de produits finis tels que gants, bonnets, écharpes, chaussettes, pulls. La laine utilisée provient de Mérinos d’Arles, une race ovine issue du croisement de brebis locales et de béliers mérinos espagnols, pratiqué au 19ème par la bergerie impériale d’Arles. Elle est reconnue pour sa qualité et son extrême finesse, l’une des plus fines d’Europe. Emmanuel souligne : « Il y a une vraie demande en fibres naturelles, en produits nobles, porteurs d’une histoire. » C’est pour répondre à cette attente particulière que Le Fil Amalric, en étroite collaboration avec les Ets. Henri Plo, a mis au point un mariage de fibres inédit : laine de Mérinos d'Arles et chanvre, à l’origine de la douceur du plaid Montagne Noire.

Le Fil Amalric participe au projet Made in Town / Montagne Noire présenté du 21 octobre 2015 au 13 février 2016 à Paris chez Made in Town.

> Retour en haut de page
Léandra Ricou

Léandra Ricou

Made in Fontenay-aux-Roses. Rédactrice et attachée de presse freelance, elle met son écriture au service de la mode et de ceux qui la font, designers, artisans et industriels. Elle écrit régulièrement pour les magazines en ligne des salons Maison d’Exceptions et Made in France Première Vision, entre autres. Elle est diplômée de l’Institut de management et de communication interculturels, anciennement l'Institut supérieur d'interprétation et de traduction, et de l’Institut français de la mode.

Plus d'articles

Alessandro Piangiamore Transformer la matière

Alessandro Piangiamore
Transformer la matière

Arts

Né en 1976 à Enna, Alessandro Pinagiamore est un artiste italien qui vit et travaille à Rome. Lauréat en 2015 de la 16ème édition de Premio Cairo, Cairo Editore, à Milan, il établit au travers de son œuvre un dialogue entre la matière brute et les multiples formes que peut prendre le travail de la transformation.

La Face cachée du siège
5 sept. au 18 oct. 2014

La Face cachée du siège

Objets

Cette exposition-dossier sur le mobilier du 18ème siècle entend redonner ses lettres de noblesse à l’artisanat français et illustrer le dialogue des traditions et des savoir-faire. En dehors des murs du château de Versailles – temple des Arts décoratifs du 18ème siècle – ou des galeries des antiquaires, elle propose de mettre en scène un fauteuil du 18ème siècle, prêté par un collectionneur privé, et de le confronter aux techniques qui participent à sa fabrication.

Aubusson La Cité de la tapisserie

Aubusson
La Cité de la tapisserie
[Made in Town TV]

Arts

Afin de promouvoir le savoir-faire et les particularités de la tapisserie d’Aubusson, chef-lieu du département de la Creuse, Made in Town a réalisé une série de trois vidéos-documentaires, à la demande de la Cité internationale de la tapisserie et de l’art tissé, en partenariat avec l’Institut français de la mode et avec le soutien de la Fondation d’entreprise Hermès.