17 oct. 2010

Obstructions
Ali Kazma

Pascal Gautrand
Obstructions Ali Kazma

Né en 1971 à Istanbul, Ali Kazma est un artiste vidéo qui remet en question, au travers de ses oeuvres, le sens du travail et de l’activité humaine.

« Le passage d’une matière première à un objet nécessite une certaine transformation qui peut avoir de nombreuses conséquences économiques et culturelles. Ce qui m’intéresse avant tout, c’est la valeur issue de la fabrication. »
– Ali Kazma

Son exploration, presque obsessionnelle, de l’activité et des productions humaines actuelles prend la forme d’une série de films, chacun consacré à une profession différente. Les vidéos consistent en une succession de gros plans, fragments, regards sur la maîtrise des savoir-faire : les gestes d’un danseur, cuisinier, taxidermiste, etc. Les lieux et les métiers choisis partagent des similitudes subtiles malgré leur caractère unique.

Devant nos yeux défilent des images d’artisans ou d’ouvriers hautement qualifiés en plein ouvrage qui nous rappellent à quel point les compétences techniques et la sensibilité esthétique sont indispensables à la réalisation d’un objet contemporain raffiné et que la main conserve un rôle important, même cernée par un environnement industriel.

Jean Factory (2008) zoome sur les détails et souligne l’expertise nécessaire à la confection d’un jean, d’apparence simple, qui sera ensuite vendu dans le monde entier. Chaque pli, chaque dégradé de couleurs est minutieusement réfléchi, calculé. Fashion House [La Maison de mode] (2009), quant à lui, retrace le processus de fabrication chez Missoni, de l’élaboration du concept jusqu’aux finitions, de l’atelier de maille jusqu’au podium.

Cette série de films, qui dépasse le documentaire, démontre à quel point chacune des étapes de fabrication jusqu’au produit fini – véritable chef-d’oeuvre parfois – exige une dextérité de l’esprit/main/oeil et une certaine habilité à la coupe/couture/remodelage.

> Retour en haut de page
Pascal Gautrand

Pascal Gautrand

Made in Mazamet. Fondateur de Made in Town, consultant et enseignant, il est diplômé de l’Institut français de la mode et ancien pensionnaire de la section design de mode de la Villa Médicis à Rome. Il développe une réflexion, principalement dans le champ de la mode, autour de la culture de la fabrication. Sa démarche, tournée vers la valorisation des savoir-faire, s'exprime au travers de l'écriture, de la vidéo et du stylisme. En tant que consultant, il collabore notamment avec Première Vision à l'organisation de Maison d’Exceptions : l'espace dédié aux savoir-faire textiles au sein du salon parisien et le magazine en ligne éponyme dont il est rédacteur en chef.

Plus d'articles

La fibre engagée

La fibre engagée
(La nature de la couleur)

Vêtements

Dans la région de Paraïba, au nord-est du Brésil, une poignée d’irréductibles cultivateurs défendent et développent la culture d’un coton biologique dont la fibre est naturellement colorée.

Chinoiserie Philippe Terrier-Hermann
7 déc. 2012 au 9 janv. 2013

Chinoiserie
Philippe Terrier-Hermann

Arts

Made in Town présente une réflexion sur les rapports ambigus que l’oeuvre originale artistique — le plus souvent réputée unique — entretient avec la copie ou la production sérielle d’objets manufacturés.

Aubusson La Cité de la tapisserie

Aubusson
La Cité de la tapisserie
[Made in Town TV]

Arts

Afin de promouvoir le savoir-faire et les particularités de la tapisserie d’Aubusson, chef-lieu du département de la Creuse, Made in Town a réalisé une série de trois vidéos-documentaires, à la demande de la Cité internationale de la tapisserie et de l’art tissé, en partenariat avec l’Institut français de la mode et avec le soutien de la Fondation d’entreprise Hermès.