2 nov. 2016

Ki fabrik
Designers textile
et couleur

Léa Liabastre
Ki fabrik / Designers textile et couleur

Gamme de soies teintes, garance, indigo et réséda ©Kifabrik

Diplômés des arts décoratifs de Paris, Isabelle Rodier et Clément Bottier sont tous deux designers textile et couleur. Ils travaillent au sein de Ki Fabrik, une équipe pluridisciplinaire qui combine les expériences, les pratiques et les générations.

Leur travail se construit en étroite collaboration avec des industriels et ils développent dans les domaines de la maison, de l’architecture et du vêtement, des gammes de couleur, de textiles et de matériaux.
Les colorants et pigments naturels sont pour eux un laboratoire pour l’avenir et un champ d’expérimentation inépuisable qui s’appuie sur les pratiques croisées de la teinture, de l’impression, du tissage et de la maille.
Parallèlement, ils proposent des formations de teinture et d’impression de couleur naturelle pour les particuliers ou les entreprises et enseignent à l’ENSAD (Arts Décoratifs de Paris) et l’ENSAAMA (Olivier de Serres).

Gamme de lin tissé et teint en indigo, garance et réséda ©Kifabrik

www.kifabrik.com

> Retour en haut de page
Léa Liabastre

Léa Liabastre

Made in Nantes. Diplômée en Design de mode et Création textile, Léa explore les passerelles entre techniques traditionnelles et design contemporain. Pendant un an dans le sud marocain, elle accompagne un réseau de tisserandes vers le développement d’une coopérative spécialisée dans un art textile local. Son parcours la conduit ensuite au Burkina Faso. Coordinatrice artistique d’une résidence en 2016, elle s’attache à croiser les savoir-faire d’artisans touaregs réfugiés et de jeunes designers autour de la fabrication d’une collection d’objets dans le cadre du projet Design for Peace. Sa démarche : pérenniser des savoirs faire ancestraux en impulsant des partenariats créatifs locaux et internationaux fondés sur une éthique de réciprocité.

Plus d'articles

Les exigences de la mode et du luxe

Les exigences
de la mode et du luxe

Vêtements

Si l’accent est le plus souvent mis sur les grands noms – entrepreneurs visionnaires, créateurs de génie, maisons de prestige – pour évoquer le rayonnement français de l’industrie de la mode et du luxe dans le monde entier, le succès d’une collection ou d’un défilé doit pourtant beaucoup à tous les producteurs en amont de la filière qui sont à l’œuvre dans l’envers du décor, à l’abri des regards.

Script e.g.m.
3 sept. au 19 oct. 2013

Script
e.g.m.

Vêtements

La tradition de la haute couture parisienne s’appuie sur le savoir-faire et le travail irréprochable des petites mains. Leur dextérité s’acquiert au fil du temps, par la répétition infinie des mêmes gestes. Avec l’expérience, chaque nouveau point cousu à la main devient rigoureusement identique au précédent, gage de qualité et d’excellence. L’excellence de la main se mesure en quelque sorte à sa capacité à se rapprocher de la perfection d’exécution du robot.

Vosges Terre Textile La Définition de l'industrie

Vosges Terre Textile
La Définition de l'industrie
[Made in Town TV]

Objets

Pour le lancement de son label, Vosges Terre Textile a fait appel à Made in Town pour réaliser une série de dix vidéos thématiques qui présentent la filière et ses acteurs au travers des notions de territoire, patrimoine, savoir-faire, transmission et innovation. Ces vidéos composent le tableau de l’industrie contemporaine qui inspire un nouveau discours de valorisation des savoir-faire industriels à destination du consommateur final.