5 nov. 2016

Natural Cotton Color
artisanat textile

Léa Liabastre
Natural Cotton Color

Technique de point traditionnel réalisé par une artisane de Natural Cotton Color

Créé en 1995 à Paraïba, au Nord du Brésil, Natural Cotton Color est spécialisé dans la fabrication de vêtements et accessoires de mode à partir de coton biologique et de techniques artisanales locales. S’appuyant sur toute une filière de production équitable, la marque travaille aussi bien en collaboration avec des agriculteurs, des artisans, des tisserands ou des designers.

A la tête des ateliers, Francisca Vieira, designer et entrepreneur, est diplômée en psychologie industrielle et ingénierie de production. Œuvrant pour la promotion d’un coton certifié biologique, elle se différencie en s’appuyant sur les particularités régionales du Brésil qui regorgent d’une multiplicité de techniques. Broderie, crochet, macramé, capitonné, Teneriffe et autres dentelles Renaissance sont autant de pratiques communautaires que Francisca Vieira défend afin qu’elles ne disparaissent pas. Au fil des foires et marchés, en quête d’échantillons, elle constitue une archive de motifs et de techniques diverses, inventant également de nouveaux points et principes de noeuds que l’atelier met au service des créateurs de mode. Plus de 500 personnes sont engagées pour la partie confection et dentelles uniquement et 80% d’entre elles travaillent en ville depuis leur foyer.

Points de dentelles et de capitonnés

Natural Cotton Color s’appuie également sur les qualités tinctoriales de la flore locale comme la noix de cajou, le barbatimão, le safran ou d’autres plantes en provenance du monde entier comme le maté, le gingembre ou l’hibiscus, pour colorer le coton biologique.

www.naturalcottoncolor.com

> Retour en haut de page
Léa Liabastre

Léa Liabastre

Made in Nantes. Diplômée en Design de mode et Création textile, Léa explore les passerelles entre techniques traditionnelles et design contemporain. Pendant un an dans le sud marocain, elle accompagne un réseau de tisserandes vers le développement d’une coopérative spécialisée dans un art textile local. Son parcours la conduit ensuite au Burkina Faso. Coordinatrice artistique d’une résidence en 2016, elle s’attache à croiser les savoir-faire d’artisans touaregs réfugiés et de jeunes designers autour de la fabrication d’une collection d’objets dans le cadre du projet Design for Peace. Sa démarche : pérenniser des savoirs faire ancestraux en impulsant des partenariats créatifs locaux et internationaux fondés sur une éthique de réciprocité.

Plus d'articles

Dans les pas de l’héritage artisanal et industriel

Dans les pas
de l’héritage artisanal et industriel

Objets

Parce qu’avec le progrès, savoirs et savoir-faire risquent rien moins que l’oubli, un atelier est parfois le dépositaire précieux de gestes et de cultures que l’on redécouvre comme dans un musée. Ce constat est à la source d’un engouement récent et soutenu pour le tourisme artisanal et industriel. Ici où là, fleurissent des musées qui lui sont dédiés.

Puisqu’on vous dit que c’est possible
28 mars 2015

Puisqu’on vous dit
que c’est possible

Arts

Puisqu’on vous dit que c’est possible emprunte son titre au film-montage de Chris Marker réalisé sur « l’Affaire Lip » en 1973, moment fort de la mémoire ouvrière bisontine. Ce programme – sous forme de workshops, symposiums et expositions – est le fruit de quatre ans de recherches dans le champ de la création artistique au sein du pôle Contrat Social de l’Institut supérieur des Beaux-Arts de Besançon/Franche-Comté.

Verrerie La Rochère La Magie du verre

Verrerie La Rochère
La Magie du verre
[Made in Town TV]

Arts

Afin de promouvoir le savoir-faire et les particularités de la verrerie La Rochère, installée à Passavant-la-Rochère dans le département français de la Haute-Saône, Made in Town a réalisé une série de quatre vidéos tournées au cœur des ateliers de la société.