4 juil. 2017

URSA Textiles
Au fil d'un héritage culturel

Mathilde Clément
URSA Textiles Au fil d'un héritage culturel

Elizabeth Gleeson est une américaine passionnée et engagée dans la production éthique de textiles artisanaux. En 2013, elle fonde son propre label, URSA Textiles, avec l’intention de créer des produits de qualité, esthétiques et fonctionnels, tout en développant des relations durables avec des groupes d’artisans en Argentine.

Crédits photos : URSA Textiles

« J’entretiens une réelle histoire d'amour avec les textiles du monde entier, pas seulement d’un point de vue esthétique mais aussi d’un point de vue socio-économique : la manière dont leurs traditions de fabrication influencent les communautés et vice versa, l'impact du commerce artisanal en lien avec le travail des femmes. » Aujourd’hui installée à Buenos Aires, Elizabeth s’est lancée dans cette entreprise de façon entièrement autonome, sans formation particulière, et travaille à présent avec des groupes en Argentine et en Bolivie.

Elizabeth s'intéresse aux savoir-faire de coopératives et d'artisans locaux en Amérique du Sud afin de découvrir des techniques originales et de s’appuyer sur leur expertise unique. « Mis à part l'aspect design, je trouve essentiel de développer des relations avec des groupes de producteurs et des coopératives dans des endroits où ces traditions artisanales ont vraiment perdu de leur valeur, culturellement parlant. Cela s'est produit partout en Amérique latine et c'est incroyablement décevant d’être témoin de cela. En revanche, il est particulièrement enrichissant, autant pour les artisans que pour moi, de constater l’impact (effet papillon) que peuvent avoir les ventes de produits artisanaux sur une communauté. »

Crédits photos : URSA Textiles

À mi chemin entre le design contemporain d’Elizabeth, son goût pour la couleur, leurs histoires et leur production traditionnelle, les pièces proposées par URSA Textiles s’adressent à tous. « Notre production est spéciale parce que ces pièces sont vraiment faites une à une par des mains expertes. Il y a de l'amour, de l'énergie, de la fierté, de l'estime de soi et de l'autonomie littéralement tricotées et tissées dans chaque textile. Je ne veux pas et je ne voudrai jamais considérer ces compétences, souvent héritées de générations précédentes, comme acquises. Je crois qu'avec ces produits nous contribuons à préserver un héritage culturel qui mérite d'être sauvé. »

Crédits photos : URSA Textiles

Elizabeth souhaite privilégier une approche en circuit court, c’est à dire que les matières premières et les fibres naturelles qu’elle utilise proviennent de l’endroit où les produits sont confectionnés. De plus, elle procède elle-même à la teinture de la plupart des fibres. « Il n'y a pas beaucoup d'options durables et écologiques dans l'industrie textile locale. Mon objectif est d'utiliser finalement 100% de fibres naturelles, traitées écologiquement et teintes en utilisant uniquement des colorants naturels. Le défi est de trouver un moyen pour que cela ait un sens financier, sur une plus grande échelle, dans une logique commerciale. »

ursatextiles.com

> Retour en haut de page
Mathilde Clément

Mathilde Clément

Made in Clamart. Passionnée par l’histoire des arts, Mathilde s’épanouit au contact des milieux créatifs avec une affinité toute particulière pour les univers de la conception textile et du design. Elle met sa plume au service de la valorisation des gestes et des matériaux afin de mettre en lumière auprès du grand public le sens et les pratiques d’artisans et de créateurs de tout horizon.

Plus d'articles

Showen Kumihimo / Passementerie

Showen Kumihimo
Passementerie

Objets

Cet atelier de passementerie traditionnelle maîtrise des centaines de techniques de tressage de fils de soie et crée des coloris originaux dans son atelier de teinture naturelle.

When in Rome, Do as Romans Do
31 janv. au 23 févr. 2013

When in Rome,
Do as Romans Do

Vêtements

Dans le cadre de l’ouverture de son atelier, Made in Town propose, pour la première fois à Paris, l’exposition When in Rome, Do as Romans Do. Ce projet, initialement développé en 2009 par le designer de mode Pascal Gautrand, à l’occasion d’une résidence à la Villa Médicis, prend pour prétexte la chemise d’homme pour montrer la richesse de l’artisanat et la multiplicité de la fabrication locale incarnées par les tailleurs de vêtements sur mesure.

Aubusson La Cité de la tapisserie

Aubusson
La Cité de la tapisserie
[Made in Town TV]

Arts

Afin de promouvoir le savoir-faire et les particularités de la tapisserie d’Aubusson, chef-lieu du département de la Creuse, Made in Town a réalisé une série de trois vidéos-documentaires, à la demande de la Cité internationale de la tapisserie et de l’art tissé, en partenariat avec l’Institut français de la mode et avec le soutien de la Fondation d’entreprise Hermès.