2 mars 2016

Béatrice Valentine Amrhein
Made in Valentine

Jean-Philippe Trapp
Béatrice Valentine Amrhein Made in Valentine

Portrait de Béatrice Valentine Amrhein au travail. Crédit photo : Pino Gomes.

Béatrice Valentine Amrhein est une artiste plasticienne française dont l’oeuvre s’exprime essentiellement au travers de la peinture, mais aussi du dessin, de la photographie et de la vidéo.

Ses créations et installations ont été exposées dans de nombreux musées et galeries d’art contemporain internationaux, tels que le Palais de Tokyo et la NextLevel Galerie à Paris, le Contemporary Museum à Baltimore ou encore le Herzliya Museum of Contemporary Art à Tel-Aviv.

En lien avec son univers et sa pratique artistiques, elle réalise également des objets et accessoires qui l’accompagnent au quotidien sous le nom de son manifeste Made in Valentine.

En 2015 et 2016, elle présente en exclusivité chez Made in Town une série de colliers baptisée Healing Chaplets, ainsi qu’une ligne de pièces décoratives en céramique dans le cadre de l'exposition Wild Rabbit's Banquet, dont la scénographie végétale a été imaginée par l'artisan-fleuriste Mathilde Vial d'On the sunny side.

> Retour en haut de page
Jean-Philippe Trapp

Jean-Philippe Trapp

Made in Metz. Diplômé de l’Institut de commerce de Nancy, où il a suivi une formation pluridisciplinaire en management centrée sur l’industrie du luxe, il amorce dans son mémoire de fin d’études une réflexion sur le rôle joué par l’artisanat dans ce secteur et les possibilités qu’offre ce dernier pour imaginer de nouveaux modèles de production. Il découvre toute la richesse du patrimoine français au cours d’une mission à l’Institut national des métiers d’art et souhaite à présent valoriser auprès du public les savoir-faire locaux – originaires d’Europe ou du monde entier – ainsi que les pratiques culturelles qui en découlent, au travers de projets variés, principalement dans les domaines de la mode, du design et de l’art.

Plus d'articles

DIY 2.0 : Just Do It Yourself !

DIY 2.0 : Just Do It Yourself !

Objets

Associée à la vision anti-consumériste naissante des années 1970, la philosophie Do-it-yourself, que l’on pourrait traduire littéralement par Fais-le-toi-même, constitue à l’origine une véritable sous-culture incluant toute activité productive où l’on n’est pas seulement spectateur ou consommateur. Bien plus qu’un système de débrouille ou de bricolage, le DIY et les savoir-faire manuels incarnent aujourd’hui de nouveaux intérêts créatifs, récréatifs et une dimension communautaire pour des pratiques quotidiennes telles que la cuisine, la couture, la culture de jardins potagers – pour n’en citer que quelques unes.

Boîte à Miracles Hugues Decointet
17 mai au 1er juin 2013

Boîte à Miracles
Hugues Decointet

Arts

En découvrant un courrier de Le Corbusier adressé à Albert Camus dans lequel l’architecte explique être « habité par l’idée de la Boîte à Miracles », Hugues Decointet décide d’interpréter ce dispositif qui traverse depuis longtemps déjà son oeuvre.

Aubusson La Cité de la tapisserie

Aubusson
La Cité de la tapisserie
[Made in Town TV]

Arts

Afin de promouvoir le savoir-faire et les particularités de la tapisserie d’Aubusson, chef-lieu du département de la Creuse, Made in Town a réalisé une série de trois vidéos-documentaires, à la demande de la Cité internationale de la tapisserie et de l’art tissé, en partenariat avec l’Institut français de la mode et avec le soutien de la Fondation d’entreprise Hermès.