5 nov. 2014

Manufacture Robert Four
Héritière royale

Léandra Ricou
Manufacture Robert Four Héritière royale

Christian Ceulemans, licier pour la Manufacture Robert Four, réalise une tapisserie sur un métier de basse lisse

A Aubusson, sur les bords de la Creuse, qui a donné son nom au département, la Manufacture Robert Four perpétue le savoir-faire séculaire de la fameuse tapisserie d’Aubusson. Elle est l’une des héritières les plus emblématiques des manufactures royales instaurées au 16ème siècle par Jean-Baptiste Colbert.

La tapisserie est un tissage artisanal réalisé à partir d’un carton d’artiste. Le travail se poursuit par la sélection des laines qui sont teintes dans l’eau cristalline de la Creuse, dont l’extrême pureté a fait la réputation des teinturiers d’Aubusson. Les tapisseries sont ensuite tissées entièrement à la main par les liciers sur des métiers dits de basse lisse.

Le savoir-faire de la Manufacture Robert Four, labellisée Entreprise du patrimoine vivant en 2006, s’étend à la tapisserie Jacquard, aux tapisseries de siège, à la sérigraphie, jusqu’à la savonnerie, qui désigne les tapis réalisés sur métier vertical ou dit de haute lisse, selon la technique du « point noué ». Sous le règne de Louis XIV, la première manufacture de ce type fut installée au pied de la colline de Chaillot, dans les bâtiments d’une ancienne fabrique de savon – d’où le nom de savonnerie.

Sur la base de ces différentes techniques, la Manufacture Robert Four restaure, reproduit des tapisseries anciennes et réalise des œuvres contemporaines à partir des tracés des plus grands artistes, à l’image de Jean-Michel Folon, Louis Toffoli, Michel Tourlière, Nini Anker Dessen, qui ont ainsi participé au renouveau de la tapisserie d’Aubusson, inscrite depuis 2009 au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO. En 1998, la Manufacture Robert Four ouvrira une galerie, située au 8 rue des Saints-Pères, à Paris.

C’est en 1967 que la Manufacture Robert Four prend la suite de l’atelier Simone André à Felletin. Deux ans plus tard, elle s’installe à Aubusson. Aujourd’hui, après quelques années difficiles, elle emploie une quarantaine de salariés, dont une quinzaine de liciers, restaurateurs, peintres-cartonniers, teinturiers. Au total, la société compte en France plus de 70 employés. Le reste de l’effectif étant composé essentiellement de commerciaux. L’entreprise dispose aussi d’une unité de production d’une cinquantaine de personnes à Tunis.

Afin d’assurer la pérennité du savoir-faire de la tapisserie d’Aubusson, la Manufacture Robert Four, en accord avec l’éducation nationale, a ouvert en 2007 une section en alternance formant au métier de licier.

En 2014, Made in Town réalise une série de trois vidéos-documentaires, à la demande de la Cité internationale de la tapisserie et de l'art tissé, en partenariat avec l'Institut français de la mode et avec le soutien de la Fondation d'entreprise Hermès, afin de promouvoir le savoir-faire et les particularités de la tapisserie d'Aubusson. Le premier opus de ce tryptique est consacré à la Manufacture Robert Four.

www.aubusson-manufacture.com

> Retour en haut de page
Léandra Ricou

Léandra Ricou

Made in Fontenay-aux-Roses. Rédactrice et attachée de presse freelance, elle met son écriture au service de la mode et de ceux qui la font, designers, artisans et industriels. Elle écrit régulièrement pour les magazines en ligne des salons Maison d’Exceptions et Made in France Première Vision, entre autres. Elle est diplômée de l’Institut de management et de communication interculturels, anciennement l'Institut supérieur d'interprétation et de traduction, et de l’Institut français de la mode.

Plus d'articles

Aubusson tisse la mode Appel à création

Aubusson tisse la mode
Appel à création

Vêtements

Dans la lignée des vidéos-documentaires réalisées localement au sein des ateliers et manufactures de tissage, Made in Town accompagne le sixième appel à création de la Cité internationale de la tapisserie et de l’art tissé d’Aubusson.

Puisqu’on vous dit que c’est possible
28 mars 2015

Puisqu’on vous dit
que c’est possible

Arts

Puisqu’on vous dit que c’est possible emprunte son titre au film-montage de Chris Marker réalisé sur « l’Affaire Lip » en 1973, moment fort de la mémoire ouvrière bisontine. Ce programme – sous forme de workshops, symposiums et expositions – est le fruit de quatre ans de recherches dans le champ de la création artistique au sein du pôle Contrat Social de l’Institut supérieur des Beaux-Arts de Besançon/Franche-Comté.

Aubusson La Cité de la tapisserie

Aubusson
La Cité de la tapisserie
[Made in Town TV]

Arts

Afin de promouvoir le savoir-faire et les particularités de la tapisserie d’Aubusson, chef-lieu du département de la Creuse, Made in Town a réalisé une série de trois vidéos-documentaires, à la demande de la Cité internationale de la tapisserie et de l’art tissé, en partenariat avec l’Institut français de la mode et avec le soutien de la Fondation d’entreprise Hermès.