1 sept. 2009

Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts de Lyon

Léandra Ricou
Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts de Lyon

Conçue comme un laboratoire de recherche et d’expérimentation, ouvert sur la création contemporaine, l’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts de Lyon (ENSBA Lyon) a vocation à former des artistes, créateurs et designers dans les métiers de la culture, design graphique, communication, multimédia, audiovisuel, scénographie, design textile.

L’origine de l’ENSBA Lyon remonte au 18ème siècle. Fondée en 1756, l’Ecole gratuite de dessin devient en 1769, en vertu de l’autorisation royale de créer des académies en province, l’Ecole royale, puis impériale de dessin et de géométrie, avec pour objectif de développer les métiers liés à l’art et à l’industrie, et d’apporter des dessinateurs de talent à la Fabrique lyonnaise de soierie [rassemblait les acteurs de l’industrie de la soie à Lyon, ndlr|. C’est en 1848, à l’avènement de la République, que l’établissement devient officiellement l’Ecole nationale des Beaux-Arts de Lyon.

Après des déménagements successifs au cours des deux siècles précédents, de la place du Change au Palais Saint-Pierre, l’actuel musée des Beaux-Arts de Lyon en 1807, puis à l’Ecole textile en 1936, une nouvelle école est inaugurée rue Neyret en 1960 dans un bâtiment imaginé par l’architecte Bellemain. En mars 2007, l’école déménage en bord de Saône sur le site historique des Subsistances, ancien couvent de la Visitation datant du 17ème siècle, devenu propriété nationale en 1789, puis mis à disposition de l’armée, avant d’être restitué à la Ville de Lyon en 1995. L'ENSBA Lyon rejoint ainsi l'association Les Nouvelles Subsistances, laboratoire de création dédié aux arts de la scène, pour former un pôle de production et de diffusion artistique de premier plan.

Pascal Gautrand, fondateur de Made in Town, y dispense des cours et des séminaires autour des thèmes du travail et de la fabrication.

www.ensba-lyon.fr

> Retour en haut de page
Léandra Ricou

Léandra Ricou

Made in Fontenay-aux-Roses. Rédactrice et attachée de presse freelance, elle met son écriture au service de la mode et de ceux qui la font, designers, artisans et industriels. Elle écrit régulièrement pour les magazines en ligne des salons Maison d’Exceptions et Made in France Première Vision, entre autres. Elle est diplômée de l’Institut de management et de communication interculturels, anciennement l'Institut supérieur d'interprétation et de traduction, et de l’Institut français de la mode.

Plus d'articles

Nicotra di San Giacomo Retour à la Renaissance

Nicotra di San Giacomo
Retour à la Renaissance

Vêtements

D’incroyables bijoux pour homme et pour femme sont disponibles à la boutique d’Alessandro Nicotra, située à proximité de Campo de’ Fiori. S’inspirant d’une technique ancestrale qui remonte à l’époque de la Renaissance, les artisans tissent des filaments d’or et d’argent pour en faire des fils de trame, dont les couleurs sont choisies par le client.

Elégance de la Révolte
25 juin au 3 août 2013

Elégance de la Révolte

Vêtements

A l’occasion du lancement d’Élégance de la Révolte – qui propose une ligne intemporelle de manteaux et de gilets réalisés à la demande – Made in Town se transforme pour quelques semaines en atelier de coupe. Théâtre de la fabrication, l’atelier déploie les gestes du tailleur, aiguise les outils et met en lumière les savoir-faire qui les manient pour transformer avec virtuosité la matière.

Régis Protière Designer et architecte d'intérieur

Régis Protière
Designer et architecte d'intérieur
[Made in Town TV]

Objets

Face à la caméra, le designer et architecte d’intérieur français Régis Protière, explique son rapport à la matière et à la technique – à toutes les techniques – qu’il met au service de l’air du temps, cet éphémère auquel il tient tant. Rencontre entre savoir-faire et création.