1 sept. 2009

Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts de Lyon

Léandra Ricou
Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts de Lyon

Conçue comme un laboratoire de recherche et d’expérimentation, ouvert sur la création contemporaine, l’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts de Lyon (ENSBA Lyon) a vocation à former des artistes, créateurs et designers dans les métiers de la culture, design graphique, communication, multimédia, audiovisuel, scénographie, design textile.

L’origine de l’ENSBA Lyon remonte au 18ème siècle. Fondée en 1756, l’Ecole gratuite de dessin devient en 1769, en vertu de l’autorisation royale de créer des académies en province, l’Ecole royale, puis impériale de dessin et de géométrie, avec pour objectif de développer les métiers liés à l’art et à l’industrie, et d’apporter des dessinateurs de talent à la Fabrique lyonnaise de soierie [rassemblait les acteurs de l’industrie de la soie à Lyon, ndlr|. C’est en 1848, à l’avènement de la République, que l’établissement devient officiellement l’Ecole nationale des Beaux-Arts de Lyon.

Après des déménagements successifs au cours des deux siècles précédents, de la place du Change au Palais Saint-Pierre, l’actuel musée des Beaux-Arts de Lyon en 1807, puis à l’Ecole textile en 1936, une nouvelle école est inaugurée rue Neyret en 1960 dans un bâtiment imaginé par l’architecte Bellemain. En mars 2007, l’école déménage en bord de Saône sur le site historique des Subsistances, ancien couvent de la Visitation datant du 17ème siècle, devenu propriété nationale en 1789, puis mis à disposition de l’armée, avant d’être restitué à la Ville de Lyon en 1995. L'ENSBA Lyon rejoint ainsi l'association Les Nouvelles Subsistances, laboratoire de création dédié aux arts de la scène, pour former un pôle de production et de diffusion artistique de premier plan.

Pascal Gautrand, fondateur de Made in Town, y dispense des cours et des séminaires autour des thèmes du travail et de la fabrication.

www.ensba-lyon.fr

> Retour en haut de page
Léandra Ricou

Léandra Ricou

Made in Fontenay-aux-Roses. Rédactrice et attachée de presse freelance, elle met son écriture au service de la mode et de ceux qui la font, designers, artisans et industriels. Elle écrit régulièrement pour les magazines en ligne des salons Maison d’Exceptions et Made in France Première Vision, entre autres. Elle est diplômée de l’Institut de management et de communication interculturels, anciennement l'Institut supérieur d'interprétation et de traduction, et de l’Institut français de la mode.

Plus d'articles

Veló by Zin

Veló by Zin
l'édifice bottier

Objets

Veló by Zin est le fruit de la rencontre de deux architectes, Niccolo Di Paola et Zaida Mañas. En 2013, leur aspiration commune à concevoir et fabriquer des chaussures de façon artisanale les amène à monter ensemble leur propre atelier de création.

Regards sur le sommeil La nuit porte conseil
19 oct. 2015

Regards sur le sommeil
La nuit porte conseil

Arts

Traitant le plus souvent de travail, Made in town s’offre un repos bien mérité avec l’accueil des deux historiennes de l’art, Véronique Dalmasso et Stéphanie Jamet-Chavigny, auteurs de cet ouvrage, paru aux éditions Le Manuscrit. Comme le précise le préambule, « regarder, c’est ouvrir les yeux, tandis que le sommeil les clôt ». Dormir n’est pourtant pas toujours la meilleure manière d’être improductif.

Verrerie La Rochère Paroles de designers

Verrerie La Rochère
Paroles de designers
[Made in Town TV]

Objets

Afin de promouvoir le savoir-faire et les particularités de la Verrerie La Rochère, installée à Passavant-la-Rochère, en Haute-Saône, Made in Town a réalisé une série de six interviews vidéos de designers, français et étrangers, qui ont intégré le savoir-faire de la verrerie dans leurs créations. Chacun à leur manière, ils se sont appropriés le matériau verre.