29 oct. 2015

Cap dal Mas
L'éthique en jeu

Jean-Philippe Trapp
Cap dal Mas L'éthique en jeu

Vue de l'atelier – aménagé par Benoit Fabrega, l’atelier Cap dal Mas occupe les deux niveaux d’une ancienne étable de pierre à Saint-Amans-Soult

Tout est une histoire de règles pour Benoit Fabrega, ce dessinateur industriel qui a fait le pari de s’installer avec sa compagne dans une maison-atelier au pied de la Montagne noire, à Saint-Amans-Soult, pour y fabriquer des jeux et des jouets dans le plus grand respect de l’environnement.

La petite grange au pied de la montagne – Cap dal Mas, littéralement « le bout du village » en patois local, tire son nom de cette appellation donnée à la maison de ses ancêtres, située en limite d’agglomération

Sur les bords du ruisseau des Esclayracs, à la frontière entre nature verdoyante et village paisible, Benoit Fabrega puise son inspiration créatrice dans son paysage quotidien. Sa famille tout d’abord, puisque l’aventure Cap dal Mas a débuté il y a une dizaine d’années lorsque le couple a eu l’idée de fabriquer lui-même les jouets de Noël de leurs proches, tradition qu’il perpétue désormais avec ses deux jeunes enfants. Son atelier ensuite, un bâtiment ancestral en pierre qu’il a aménagé au fil du temps, d’établi en établi, pour s’équiper de machines à bois modernes. Dame nature enfin, avec laquelle il est en constante communion, autant pour se ressourcer que pour en sublimer les ressources.

L’atelier Cap dal Mas – une production d’épées de bois, l’un des jouets les plus appréciés de la collection

Plus qu’une simple revendication, la fabrication locale est pour Benoit Fabrega un véritable mode de vie : « Il est important de travailler avec du bois de qualité et des colles naturelles pour des raisons d’éthique. C’est un cheminement qui prend du temps, mais qui en vaut la peine ». Le contact humain est tout aussi primordial : l’esprit d’entraide qui anime la communauté de petits producteurs de la région lui permet de sourcer les matières premières les plus nobles – essences de bois massifs parmi lesquels on trouve le châtaignier, le merisier, le noyer ou encore le chêne – qu’il transforme librement au gré de ses besoins comme de ses envies. Maître du jeu, il est le seul à en fixer les règles.

Cap dal Mas participe au projet Made in Town / Montagne Noire présenté du 21 octobre 2015 au 13 février 2016 à Paris chez Made in Town.

www.capdalmas.fr

> Retour en haut de page
Jean-Philippe Trapp

Jean-Philippe Trapp

Made in Metz. Diplômé de l’Institut de commerce de Nancy, où il a suivi une formation pluridisciplinaire en management centrée sur l’industrie du luxe, il amorce dans son mémoire de fin d’études une réflexion sur le rôle joué par l’artisanat dans ce secteur et les possibilités qu’offre ce dernier pour imaginer de nouveaux modèles de production. Il découvre toute la richesse du patrimoine français au cours d’une mission à l’Institut national des métiers d’art et souhaite à présent valoriser auprès du public les savoir-faire locaux – originaires d’Europe ou du monde entier – ainsi que les pratiques culturelles qui en découlent, au travers de projets variés, principalement dans les domaines de la mode, du design et de l’art.

Plus d'articles

Battistoni Haut lieu romain de l'élégance

Battistoni
Haut lieu romain de l'élégance

Vêtements

Plus qu’une simple boutique, Battistoni s'est rapidement mué en café littéraire, devenant le haut lieu de rencontre des aristocrates, financiers et célébrités, italiennes comme internationales – du duc de Windsor à Marlon Brando, en passant par Moravia, Warhol, Balthus ou encore Jean Cocteau. Ces personnalités possédaient toutes un point commun : elles rêvaient d’arborer une chemise ou un costume Battistoni.

La garde-robe à la française Made in Town hors-les-murs
6 et 7 avr. 2016

La mode est un art
Marie-Ange Guilleminot
Made in Town Éditions

Arts

A l’occasion de l’édition 2016 du salon Made in France qui rassemble annuellement les principaux acteurs de la filière textile-habillement française au Carreau du Temple, à Paris, Made in Town accompagne le projet La Garde-robe, Made in France, 2016, une œuvre de l’artiste française Marie-Ange Guilleminot, réalisée en collaboration avec une cinquantaine d’entreprises françaises, fournisseurs des plus grandes marques de mode.

Régis Protière Designer et architecte d'intérieur

Régis Protière
Designer et architecte d'intérieur
[Made in Town TV]

Objets

Face à la caméra, le designer et architecte d’intérieur français Régis Protière, explique son rapport à la matière et à la technique – à toutes les techniques – qu’il met au service de l’air du temps, cet éphémère auquel il tient tant. Rencontre entre savoir-faire et création.