18 avr. 2012

Manufacture textile des Vosges
Le pari de la Scop

Léandra Ricou
Manufacture textile des Vosges Le pari de la Scop

Crédit photo : Manufacture textile des Vosges

Située dans la petite commune de Ferdrupt, entre Epinal et Gérardmer, la Manufacture textile des Vosges, labellisée Vosges Terre Textile, est l’héritière d’un savoir-faire vieux de plus de 175 ans lié à la production de tissu écru.

Début 2015, une dizaine d’employés de K.Industries décident de donner une nouvelle vie à leur entreprise, suite à l’annonce de sa mise en liquidation judiciaire. Ils en deviennent alors actionnaires, et donc propriétaires, au sein de la Scop [société coopérative ouvrière de production, ndlr] Manufacture textile des Vosges. Un projet porté par Anne Orivel, gérante élue de la Scop, qui a vécu la chute d’un autre grand nom de l’industrie textile vosgienne, Tissage Levêque, et l’ancien directeur technique de K.Industries, Guillaume Kohler.

Aujourd’hui, la toute jeune société a doublé son effectif et compte désormais une vingtaine de salariés. Ses machines fonctionnent jour et nuit pour produire des tissus écrus, unis ou imprimés à destination des secteurs de l’habillement, linge de maison, ameublement, vêtements de travail ou encore l’édition (sous forme de petits métrages haut de gamme). La Manufacture textile des Vosges se partage l’ancien site de K.Industries avec l’entreprise Telatex, présidée par Guillaume Kohler, qui confectionne des produits finis ou semi-finis.

En 2012, pour le lancement de son label, Vosges Terre Textile a fait appel à Made in Town pour réaliser une série de dix vidéos thématiques qui présentent la filière et ses acteurs au travers des notions de territoire, patrimoine, savoir-faire, transmission et innovation. Suivra en 2013, l'opération de flashmob « Vous allez flasher sur moi » dans les rues de Paris.

> Retour en haut de page
Léandra Ricou

Léandra Ricou

Made in Fontenay-aux-Roses. Rédactrice et attachée de presse freelance, elle met son écriture au service de la mode et de ceux qui la font, designers, artisans et industriels. Elle écrit régulièrement pour les magazines en ligne des salons Maison d’Exceptions et Made in France Première Vision, entre autres. Elle est diplômée de l’Institut de management et de communication interculturels, anciennement l'Institut supérieur d'interprétation et de traduction, et de l’Institut français de la mode.

Plus d'articles

Abito Une institution bohème

Abito
Une institution bohème

Vêtements

« Confezioni espresse » ­– littéralement « confection express », le service proposé par Wilma Silvestri, se déroule au sein des nouveaux locaux dans la via Panisperna à Monti, un quartier chic et engagé de Rome.

L'innovation en artisanat Made in Town hors-les-murs
14 juin 2013

L'innovation en artisanat
Made in Town hors-les-murs

Vêtements

En collaboration avec les étudiants en management de l’Institut français de la mode, le Wanderlust a organisé une soirée Sur-Mesure intitulée « Le Fil de la mode » sur le thème de la mode et de l’artisanat, au cours de laquelle Pascal Gautrand a animé une table ronde en compagnie de la créatrice de mode Christine Phung, du designer textile Tzuri Gueta et de Maud Lescroart, directrice marketing de la maison de dentelles Sophie Hallette. Ensemble, ils abordent l’artisanat sous l’angle de l’innovation et s’interrogent sur son rôle dans la société de demain.

Régis Protière Designer et architecte d'intérieur

Régis Protière
Designer et architecte d'intérieur
[Made in Town TV]

Objets

Face à la caméra, le designer et architecte d’intérieur français Régis Protière, explique son rapport à la matière et à la technique – à toutes les techniques – qu’il met au service de l’air du temps, cet éphémère auquel il tient tant. Rencontre entre savoir-faire et création.