18 avr. 2012

Manufacture textile des Vosges
Le pari de la Scop

Léandra Ricou
Manufacture textile des Vosges Le pari de la Scop

Crédit photo : Manufacture textile des Vosges

Située dans la petite commune de Ferdrupt, entre Epinal et Gérardmer, la Manufacture textile des Vosges, labellisée Vosges Terre Textile, est l’héritière d’un savoir-faire vieux de plus de 175 ans lié à la production de tissu écru.

Début 2015, une dizaine d’employés de K.Industries décident de donner une nouvelle vie à leur entreprise, suite à l’annonce de sa mise en liquidation judiciaire. Ils en deviennent alors actionnaires, et donc propriétaires, au sein de la Scop [société coopérative ouvrière de production, ndlr] Manufacture textile des Vosges. Un projet porté par Anne Orivel, gérante élue de la Scop, qui a vécu la chute d’un autre grand nom de l’industrie textile vosgienne, Tissage Levêque, et l’ancien directeur technique de K.Industries, Guillaume Kohler.

Aujourd’hui, la toute jeune société a doublé son effectif et compte désormais une vingtaine de salariés. Ses machines fonctionnent jour et nuit pour produire des tissus écrus, unis ou imprimés à destination des secteurs de l’habillement, linge de maison, ameublement, vêtements de travail ou encore l’édition (sous forme de petits métrages haut de gamme). La Manufacture textile des Vosges se partage l’ancien site de K.Industries avec l’entreprise Telatex, présidée par Guillaume Kohler, qui confectionne des produits finis ou semi-finis.

En 2012, pour le lancement de son label, Vosges Terre Textile a fait appel à Made in Town pour réaliser une série de dix vidéos thématiques qui présentent la filière et ses acteurs au travers des notions de territoire, patrimoine, savoir-faire, transmission et innovation. Suivra en 2013, l'opération de flashmob « Vous allez flasher sur moi » dans les rues de Paris.

> Retour en haut de page
Léandra Ricou

Léandra Ricou

Made in Fontenay-aux-Roses. Rédactrice et attachée de presse freelance, elle met son écriture au service de la mode et de ceux qui la font, designers, artisans et industriels. Elle écrit régulièrement pour les magazines en ligne des salons Maison d’Exceptions et Made in France Première Vision, entre autres. Elle est diplômée de l’Institut de management et de communication interculturels, anciennement l'Institut supérieur d'interprétation et de traduction, et de l’Institut français de la mode.

Plus d'articles

Une histoire de filière

Une histoire de filière

Vêtements

En 1900, Mazamet compte une cinquantaine d’usines de traitement des peaux qui importent et exportent vers le monde entier. Pendant près de 150 ans, jusqu’aux premières secousses pétrolières, rien ne remettra en cause l’hégémonie mazamétaine en matière de délainage. Si aujourd’hui le ronflement industriel s’est apaisé, la Montagne noire cache encore en ses flancs une extraordinaire richesse de savoir-faire artisanaux et industriels.

Made in Town présente Inventaire à la Biennale Emergences de Pantin
du 13 oct. au 23 dec. 2016

Inventaire
(Inventer + faire)

Objets

Made in Town présente Inventaire (inventer + faire), une sélection de propositions issues des savoir-faire particuliers d'ateliers internationaux.

Aubusson La Cité de la tapisserie

Aubusson
La Cité de la tapisserie
[Made in Town TV]

Arts

Afin de promouvoir le savoir-faire et les particularités de la tapisserie d’Aubusson, chef-lieu du département de la Creuse, Made in Town a réalisé une série de trois vidéos-documentaires, à la demande de la Cité internationale de la tapisserie et de l’art tissé, en partenariat avec l’Institut français de la mode et avec le soutien de la Fondation d’entreprise Hermès.