24 mai 2016

Filles du Facteur
Messagères d'espoir

Léandra Ricou
Filles du Facteur Messagères d'espoir

Crédit photo : Facteur Céleste

L’association Filles du Facteur, créée en 2008 par Delphine Kohler, styliste de métier, à l’origine également de la marque Facteur Céleste, agit pour l’autonomie des femmes, en France et au Burkina Faso, en les initiant à la maîtrise de savoir-faire manuels en lien avec le recyclage.

En France et au Burkina Faso, l’association Filles du Facteur forme des femmes, particulièrement touchées par la pauvreté et l’exclusion, au recyclage de sacs plastiques par la technique du crochet. Entre leurs doigts agiles, la matière plastique, découpée en fines lanières, se transforme ainsi en objets de design ou accessoires de mode aux motifs géométriques colorés, interprétation contemporaine des tissus traditionnels burkinabés.

Crédit photo : Jérômine Derigny

C’est une manière pour ces femmes d’accéder à une activité rémunérée valorisante qui renforce leur confiance en elle-même et améliore leurs conditions de vie ainsi que celles de leur famille. L’association les accompagne également dans la conduite en autonomie de leur activité et leur offre la possibilité de compléter leur formation par des cours de design, gestion, commerce et informatique.

L’impact d’un sac plastique sur la planète est considérable : fabriqué en 1 seconde, il est utilisé en moyenne 20 minutes et met plus de 150 ans à se dégrader. Le sac plastique favorise le développement de maladies, intoxique les hommes et les animaux, étouffe les végétaux et empoisonne les océans.

Crédit photo : Facteur Céleste

Chaque année, le projet Recysacplastic réutilise plus de 200 000 sacs plastiques. Au Burkina Faso, les sacs plastiques noirs sont achetés à des groupes qui nettoient les rues. Les sacs de couleur, quant à eux, sont collectés en France via un réseau de bidons bleus mis en place par les Filles du Facteur. Ils sont ensuite lavés manuellement au savon, séchés, puis découpés en fines lanières qui seront filées en bobines.

Crédit photo : Facteur Céleste

En 2010, à l’occasion de la Semaine du développement durable, Monoprix choisit de mettre en avant les créations des Filles du Facteur. D’autres clients suivent et de commande en commande, le projet se développe rapidement. En 2014, face au succès, l’association étend son modèle à de nouveaux groupes de femmes, notamment en France où les femmes issues des migrations sont particulièrement vulnérables.

Les objets confectionnés à la main par ces femmes sont ensuite commercialisés sous la marque Facteur Céleste et distribués dans une vingtaine de points de vente en France et à l’étranger, du Royaume-Uni à l’Australie, en passant par le Japon.

Crédit photo : Facteur Céleste

Recysacplastic est l’un des trois projets initiés par l’association Filles du Facteur qui s’investit également en faveur de l’éducation des enfants et des jeunes adultes du Burkina Faso via le projet Clonette, et de l’agriculture biologique via la boisson Ginbriscus, mélange étonnant du gingembre et de l'hibiscus.

En 2016, l'association Filles du Facteur et la marque Facteur Céleste sont partenaires du projet Design for Peace présenté chez Made in Town.

www.fillesdufacteur.org
facteurshop.com

> Retour en haut de page
Léandra Ricou

Léandra Ricou

Made in Fontenay-aux-Roses. Rédactrice et attachée de presse freelance, elle met son écriture au service de la mode et de ceux qui la font, designers, artisans et industriels. Elle écrit régulièrement pour les magazines en ligne des salons Maison d’Exceptions et Made in France Première Vision, entre autres. Elle est diplômée de l’Institut de management et de communication interculturels, anciennement l'Institut supérieur d'interprétation et de traduction, et de l’Institut français de la mode.

Plus d'articles

Communauté d'agglomération de Castres-Mazamet

Communauté d'agglomération de Castres-Mazamet

Objets

On ne décide pas de se doter d’une culture industrielle, on en hérite. Au départ, il faut l’audace de créateurs qui explorent les nouvelles pistes et inventent l’avenir. Ensuite, il faut du temps et de la persévérance, le temps nécessaire pour que les savoir-faire et l’esprit d’entreprise se transmettent d’une génération à l’autre.

Manipulations Andreas Trobollowitsch
7 au 11 oct. 2015

Manipulations
Andreas Trobollowitsch

Arts

L’artiste viennois Andreas Trobollowitsch détourne ou bricole lui-même des outils ou des instruments qu’il utilise dans ses installations et lors de performances sonores. Dans son travail, les outils s’élèvent au rang d’instruments et leur fabrication devient un geste artistique, au même titre que leur utilisation. L’œuvre d’Andreas Trobollowitsch explore le mince intervalle et toute l’ambiguïté qui existent entre les notions d’outil, d’instrument et d’interprète.

Vosges Terre Textile La Définition de l'industrie

Vosges Terre Textile
La Définition de l'industrie
[Made in Town TV]

Objets

Pour le lancement de son label, Vosges Terre Textile a fait appel à Made in Town pour réaliser une série de dix vidéos thématiques qui présentent la filière et ses acteurs au travers des notions de territoire, patrimoine, savoir-faire, transmission et innovation. Ces vidéos composent le tableau de l’industrie contemporaine qui inspire un nouveau discours de valorisation des savoir-faire industriels à destination du consommateur final.