18 avr. 2012

Vosges Terre Textile

Léandra Ricou
Vosges Terre Textile

Créé en 2011 par le Syndicat textile de l’Est, sur la base du concept d’ « AOC industrielle », le label Vosges Terre Textile apporte au consommateur la garantie d’une authenticité et d’une qualité issues d’un lien étroit entre territoire, tradition et savoir-faire, dans le respect de normes sociales et environnementales. Les produits porteurs du logo ont subi au minimum 75 % des étapes de fabrication localement.

L'industrie textile vosgienne tire son essence des atouts naturels du massif : l’acidité de l’eau, l’étendue des prés, indispensable à la technique du blanchiment sur pré, ainsi que l’humidité de l’air qui facilite le travail du coton. La filature et le tissage des matières textiles s’y sont développés dès le milieu du 13ème siècle. A l'époque, les tisserands confectionnaient du linge de table et de maison à partir de lin, laine et chanvre.

L’industrie cotonnière a pris le relai il y a plus de 200 ans. Dans les maisons vosgiennes, les rouets tournaient à plein régime entre les mains des fileuses de coton. Petit à petit, le métier s’est industrialisé. En 1930, la région compte 242 unités de production qui font travailler pas moins de 40 000 ouvriers. Mais, l'ouverture des marchés adoptée en 1951 bouscule l'industrie textile française débordée par les importations. Les producteurs ont du mal à endiguer l’usage de leur réputation par des marques qui ont perdu leurs racines vosgiennes.

En réponse, le label Vosges Terre Textile engage ses membres à maintenir localement leur outil de production, faire preuve de transparence sur l’ensemble de la chaîne de fabrication et développer un dialogue avec leurs confrères textiles locaux. Quatre des six grandes régions textiles françaises se sont déjà engagées dans le projet : Vosges Terre Textile, Alsace Terre Textile, Nord Terre Textile et Rhône-Alpes/Auvergne Terre Textile. Ensemble, elles forment la fédération « Terre Textile » dont l’objectif est de faire naître un label national : France Terre Textile.

En 2012, pour le lancement de son label, Vosges Terre Textile a fait appel à Made in Town pour réaliser une série de dix vidéos thématiques qui présentent la filière et ses acteurs au travers des notions de territoire, patrimoine, savoir-faire, transmission et innovation. Suivra en 2013, l'opération de flashmob « Vous allez flasher sur moi » dans les rues de Paris.

www.vosgesterretextile.fr

> Retour en haut de page
Léandra Ricou

Léandra Ricou

Made in Fontenay-aux-Roses. Rédactrice et attachée de presse freelance, elle met son écriture au service de la mode et de ceux qui la font, designers, artisans et industriels. Elle écrit régulièrement pour les magazines en ligne des salons Maison d’Exceptions et Made in France Première Vision, entre autres. Elle est diplômée de l’Institut de management et de communication interculturels, anciennement l'Institut supérieur d'interprétation et de traduction, et de l’Institut français de la mode.

Plus d'articles

Le Sac du Berger - Inventaire Made in France - Made in Town

Le Sac du Berger
Voyage au cœur du cuir

Objets

C’est dans une bergerie à Layrolle, entre Causses et Cévennes, dans la région de Millau réputée pour sa filière cuir, que Jean-Pierre Romiguier a établi son atelier de maroquinerie et de sellerie, où sont fabriqués artisanalement sacs et autres accessoires en cuir sous le nom du Sac du Berger.

La mesure du temps Made in Town, Vol.4
25 nov. 2014 au 17 janv. 2015

La mesure du temps
Made in Town, Vol.4

Vêtements

Pour quelques semaines, Made in Town se transforme en atelier de confection artisanale de pantalons. Placé au centre, en pleine lumière, le plan de travail devient la scène d’un ballet élégant et maîtrisé où les mains font danser les outils et les étoffes au rythme de votre mesure.

Vosges Terre Textile La Définition de l'industrie

Vosges Terre Textile
La Définition de l'industrie
[Made in Town TV]

Objets

Pour le lancement de son label, Vosges Terre Textile a fait appel à Made in Town pour réaliser une série de dix vidéos thématiques qui présentent la filière et ses acteurs au travers des notions de territoire, patrimoine, savoir-faire, transmission et innovation. Ces vidéos composent le tableau de l’industrie contemporaine qui inspire un nouveau discours de valorisation des savoir-faire industriels à destination du consommateur final.