15 févr. 2017

BôM Cosmétiques
Du baume au coeur

Mathilde Clément
BôM Cosmétiques

Crédits Photos : Bôm Cosmétiques

Installée dans la Drôme, France Charvin est attirée par les fleurs depuis son enfance. Aujourd’hui, elle élabore avec soin et attention des cosmétiques bio et artisanaux à base des plantes qu’elle cultive et des fleurs sauvages qui poussent le long des passerelles de sa ferme.

« Ce goût pour les fleurs s’est étendu à la biologie végétale : j'ai donc poursuivi mes études dans ce domaine et suis devenue ingénieur agronome. Mais les postes que j’occupais ne me plaisaient pas beaucoup et c'est seulement en rencontrant Nicolas, mon compagnon, que j’ai eu l’occasion de réaliser ma vraie passion : avoir ma propre ferme et surtout pratiquer une activité basée essentiellement sur la cueillette ! »​

Crédits Photo : Bôm Cosmétiques

Avant de fonder BôM en 2013, elle entreprend un cursus à l’Ecole des plantes à Lyon et se spécialise dans les cosmétiques artisanaux au sein de l'organisme de formation DrHumana, où elle découvre les propriétés et les bienfaits des plantes afin de confectionner dans un premier temps des tisanes et des sirops. « Ma production est forcément très liée au territoire : en effet, j’ai conçu ma gamme en fonction des plantes qui étaient disponibles autour de moi. Il faut dire que je suis gâtée car la Drôme des collines est dotée d’une grande variété de sols et d’expositions. »​

Crédits Photo : Bôm Cosmétiques

France sélectionne ses ingrédients – tels que la cire d’abeille – avec bienveillance et exigence, tout en privilégiant les producteurs locaux et bio. « Ma matière première de prédilection est l’huile d’olive bio. Celle que je préfère vient d’Espagne ou du Maroc, ce qui peut être un choix surprenant mais qui s'explique par les différentes variétés d'arbres fruitiers de ces deux pays et leur climat favorable. De plus, le fait de laisser aux olives le temps d'arriver à maturité permet d'obtenir une huile stable même lors de gros écarts de températures. Elle se conserve ainsi plus longtemps et fait mieux ressortir les propriétés et le parfum des plantes auxquelles elle est associée. »​

France a fait le choix de confectionner des cosmétiques sans eau ni phase aqueuse et donc par conséquent sans additifs, émulsifiants ou autres conservateurs – que l'on doit nécessairement ajouter lorsqu’on utilise de l’eau. Elle n'a pas non plus recours à l’habituelle méthode de distillation pour extraire les principes actifs de ses plantes. « Je récolte mes plantes et les fais macérer au soleil dans une huile végétale. Par l’action du soleil et les variations de température, les plantes vont libérer leurs principes actifs liposolubles (dont les huiles essentielles) dans l’huile végétale. Je procède ensuite au filtrage et obtiens une huile enrichie en principes actifs de la plante que j’ai cueillie ! Cette technique ne consomme pas d’énergie, permet de travailler à petite échelle et traite la plante avec douceur : elle me convient donc parfaitement ! »​

De nombreux conseils et de précieuses informations sont à retrouver sur https://www.bom-cosmetique.com/.


Crédits Photo : Bôm Cosmétiques

 

> Retour en haut de page
Mathilde Clément

Mathilde Clément

Made in Clamart. Passionnée par l’histoire des arts, Mathilde s’épanouit au contact des milieux créatifs avec une affinité toute particulière pour les univers de la conception textile et du design. Elle met sa plume au service de la valorisation des gestes et des matériaux afin de mettre en lumière auprès du grand public le sens et les pratiques d’artisans et de créateurs de tout horizon.

Plus d'articles

Hommage à Micol Fontana

Hommage à Micol Fontana

Vêtements

Micol Fontana, l'une des trois soeurs à l'origine de la création de la maison de couture Sorelle Fontana à Rome en 1943, s'est éteinte dans sa 102ème année, le 12 juin 2015. En préface de l'édition romaine du Guide sur mesure au féminin paru en 2011, Micol Fontana partageait avec générosité son point de vue sur les évolutions du système de la mode au travers du récit de ses propres engagements.

Made in Town présente la plateforme italienne Monteneri.
du 26 sept. au 8 oct. 2016

Monteneri
Allier design, savoir-faire et technologie

Objets

A l’occasion de la semaine de la mode à Paris, Made in Town présente la plateforme de maroquinerie italienne Monteneri, dédiée aux savoir-faire dans les champs de la mode et du design et dont Made in Town assure la stratégie de développement depuis son lancement en 2015.

Aubusson La Cité de la tapisserie

Aubusson
La Cité de la tapisserie
[Made in Town TV]

Arts

Afin de promouvoir le savoir-faire et les particularités de la tapisserie d’Aubusson, chef-lieu du département de la Creuse, Made in Town a réalisé une série de trois vidéos-documentaires, à la demande de la Cité internationale de la tapisserie et de l’art tissé, en partenariat avec l’Institut français de la mode et avec le soutien de la Fondation d’entreprise Hermès.