18 déc. 2013

Atelier[jes]
De l'expérience au design

Pascal Gautrand
Atelier[jes] De l'expérience au design

Samuel Misslen au travail dans l'atelier de Montreuil

Atelier[jes] est l’association créative de Johan Brunel et Samuel Misslen. Depuis 1998, ils collaborent pour réaliser une vaste gamme de projets : objets industriels ou artistiques, scénographie pédagogique, design d’espaces ou architectures. À l’occasion d’Inventaire, Made in Town s’entretient avec Johan et Samuel pour éclairer leur point de vue sur la pratique de leur métier de designers.

Leur objectif est de simplifier le rapport entre l’humain et l’objet : « Nous concevons ceux-ci comme des interfaces capables d’être utilisées intuitivement et de produire du sens sans passer par trop de discours. Investis dans les procédés de mise en œuvre, que nous interrogeons assez tôt au cours d’un projet, nous développons des objets très réalisables formellement et économiquement. »

Johan Brunel au travail. Crédit photo : Atelier[jes].

Pascal Gautrand : Votre processus de conception diffère-t-il selon que vous travaillez sur vos projets de scénographie ou sur Usinage et Sentiments, votre ligne d’ameublement autoproduite ?

Atelier[jes] : Lorsque nous inventons des installations interactives, cela se fait dans le cadre d’une réponse à la demande d’un commanditaire. Les formes que nous proposons sont fortement liées aux propos pédagogiques que nous voulons faire passer aux visiteurs. Ce sont des objets techniquement très complexes, nécessitant la coordination de plusieurs entreprises pour la fabrication. La création d’objets et de mobilier résulte d’une démarche beaucoup plus libre et spontanée, et – selon nous – reflète mieux notre sensibilité.

C’est vrai qu’il pourrait sembler plus difficile de se projeter dans un contexte sans contraintes, mais ça n’a pas été notre cas, car les objets étaient d’abord destinés à meubler nos propres intérieurs. Nous avons eu la triple satisfaction de les dessiner, de les fabriquer et de les utiliser.

PG : Quels sont les matériaux avec lesquels vous travaillez ?

AJ : Assez classiquement, le bois, le métal, la céramique, car nous aimons les matériaux qui durent dans le temps, qui vieillissent bien, et qui ont une présence agréable.

Chaise n°3. Crédit photo : Atelier[jes].

PG : Quel rapport imaginez-vous entre les objets que vous concevez et leurs futurs usagers ?

AJ : Nos créations sont le fruit de différentes dynamiques. Il y a d’abord l’envie de créer un objet qui puisse répondre à un de nos propres besoins, la possibilité de le réaliser par nous-mêmes, la mise au point de sa forme et de ses proportions en recherchant un maximum de beauté.

La forme des objets que nous créons s’adapte à l’humain et non l’inverse, car leur processus de création passe par la réalisation de prototypes que nous testons, parfois sur plusieurs années, comme pour la chaise n°3 que nous avons utilisé quotidiennement durant un an et demi pour travailler devant nos ordinateurs avant de la présenter. Les objets sont faits pour accompagner au mieux les humains qui les utilisent, en participant à créer un environnement agréable.

En 2013, chez Made in Town, les créations en bois de l'Atelier[jes] sont présentées dans le cadre de l'exposition Complément d'objets : bois.

www.atelier-jes.com

> Retour en haut de page
Pascal Gautrand

Pascal Gautrand

Made in Mazamet. Fondateur de Made in Town, consultant et enseignant, il est diplômé de l’Institut français de la mode et ancien pensionnaire de la section design de mode de la Villa Médicis à Rome. Il développe une réflexion, principalement dans le champ de la mode, autour de la culture de la fabrication. Sa démarche, tournée vers la valorisation des savoir-faire, s'exprime au travers de l'écriture, de la vidéo et du stylisme. En tant que consultant, il collabore notamment avec Première Vision à l'organisation de Maison d’Exceptions : l'espace dédié aux savoir-faire textiles au sein du salon parisien et le magazine en ligne éponyme dont il est rédacteur en chef.

Plus d'articles

Les Toiles de la Montagne Noire dévoilent l'industrie

Les Toiles
de la Montagne Noire
dévoilent l'industrie

Objets

Originaire du Gers et passionné depuis son enfance par le textile, Jean-Claude Bordes s’est inspiré de ses nombreux voyages au Pays Basque pour remonter le fil de la création à Labastide-Rouairoux, dans le Tarn, où la tradition locale du tissage l’a conduit à fonder la marque de linge de maison Les Toiles de la Montagne Noire.

Manipulations Andreas Trobollowitsch
7 au 11 oct. 2015

Manipulations
Andreas Trobollowitsch

Arts

L’artiste viennois Andreas Trobollowitsch détourne ou bricole lui-même des outils ou des instruments qu’il utilise dans ses installations et lors de performances sonores. Dans son travail, les outils s’élèvent au rang d’instruments et leur fabrication devient un geste artistique, au même titre que leur utilisation. L’œuvre d’Andreas Trobollowitsch explore le mince intervalle et toute l’ambiguïté qui existent entre les notions d’outil, d’instrument et d’interprète.

Vosges Terre Textile La Définition de l'industrie

Vosges Terre Textile
La Définition de l'industrie
[Made in Town TV]

Objets

Pour le lancement de son label, Vosges Terre Textile a fait appel à Made in Town pour réaliser une série de dix vidéos thématiques qui présentent la filière et ses acteurs au travers des notions de territoire, patrimoine, savoir-faire, transmission et innovation. Ces vidéos composent le tableau de l’industrie contemporaine qui inspire un nouveau discours de valorisation des savoir-faire industriels à destination du consommateur final.