5 nov. 2014

Aubusson
La Cité de la tapisserie

Pascal Gautrand
Aubusson<br/>La Cité de la tapisserie

Manufacture Robert Four, La Cité de la tapisserie, vidéo-documentaire réalisée par Made in Town

Afin de promouvoir le savoir-faire et les particularités de la tapisserie d’Aubusson, chef-lieu du département de la Creuse, Made in Town a réalisé une série de trois vidéos-documentaires, à la demande de la Cité internationale de la tapisserie et de l’art tissé, en partenariat avec l’Institut français de la mode et avec le soutien de la Fondation d’entreprise Hermès.

Les origines de la pratique de la tapisserie à Aubusson remontent au moins au 15ème siècle. La technique de tissage transmise localement de génération en génération par les liciers est dite de « basse lisse », car les fils sur les métiers sont disposés horizontalement, en opposition aux métiers dits de « haute lisse », grâce auxquels le tissage s’effectue verticalement.

L’usage des tissages, qui peuvent être de tailles variables, se décline principalement pour la confection de tentures murales aux propriétés décoratives et isolantes, ou pour le revêtement des assises et des dossiers de sièges.

La tapisserie d’Aubusson atteint son apogée à l’époque des manufactures royales, dont l’essor est en grande partie favorisé par la politique économique étatique menée par Jean-Baptiste Colbert sous le règne de Louis XIV. Le style le plus caractéristique – et le plus souvent associé à la tapisserie d’Aubusson – est celui des « verdures », qui émerge dès le 16ème siècle, avec des représentations de paysages luxuriants et de branchages fournis qui ont contribué à construire la renommée internationale d’Aubusson.

Au 19ème siècle, avec l’apogée de l’industrialisation, les tapisseries d’Aubusson perdent de leur qualité et de leur originalité, mais en 1939, l’artiste Jean Lurçat leur offre une seconde jeunesse en proposant un répertoire de dessins – dits « cartons » – qui feront évoluer la technique et l’esthétique traditionnelles.

Depuis 2009, la pratique de la tapisserie à Aubusson est inscrite sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO. En 2010, à Aubusson, s’est créée la Cité internationale de la tapisserie et de l’art tissé dont la mission a pour but le rayonnement de la tapisserie, historique et contemporaine, ainsi que la relance de la transmission des savoir-faire et des techniques.

Au printemps 2014, trois vidéos ont été tournées dans le cadre d’un atelier mis en place auprès d’une dizaine de stagiaires liciers aubussonnais par le département de formation continue de l’Institut français de la mode à Paris, en collaboration avec Made in Town.

Réalisées par Pascal Gautrand et Cédric Balaguier, elles constituent une forme de triptyque qui explore le passé, le présent et le futur de la tapisserie d’Aubusson, ainsi que les particularités culturelles et techniques des métiers qui lui sont associés. Grâce à une série de témoignages recueillis auprès de Patrick Guillot, artisan-licier indépendant ; de Marion Lozach, licière et fondatrice de l’atelier Maudite Licorne ; et d’employés de la Manufacture Robert Four ; ces films mettent en scène le récit et la diversité des points de vue sur les pratiques, les évolutions et la transmission du savoir-faire.

Ce projet, commandité par la Cité internationale de la tapisserie et de l’art tissé à Aubusson, a reçu le soutien du Conseil régional Limousin, du Conseil général de la Creuse, de la Communauté de communes Creuse Grand Sud et de la Fondation d’entreprise Hermès.

Co-réalisation : Pascal Gautrand et Cédric Balaguier
Image, son et post-production : Cédric Balaguier
Co-production : Cité internationale de la tapisserie et de l’art tissé, Fondation d’entreprise Hermès, Institut français de la mode, Made in Town et New Wave Production
Date de production : 2014

www.cite-tapisserie.fr

Visionnez l’intégralité des programmes [Made in Town TV]

Plus d'articles

Valérie Mréjen La couleur des mots

Valérie Mréjen
La couleur des mots

Arts

Née en 1969 à Paris, Valérie Mréjen est une vidéaste, écrivaine et plasticienne française. Sa réflexion et son travail artistiques s’inspirent d’événements du quotidien, ces menus faits de l’existence, parfois cruels ou burlesques.

L'Essai Le livre exposé
2 au 17 mai 2014

L'Essai
Le livre exposé

Objets

Made in Town accueille dans ses murs le fruit de 15 années de collaboration entre Philippe Millot à Paris et les éditions Cent Pages à Grenoble. Cette exposition permet de découvrir le passionnant processus de conception et de fabrication d’ouvrages rares, objets singuliers faits d’intelligence, d’encre, de mots et de papier, issus de cet échange au long cours, curieux et exigeant.

Régis Protière Designer et architecte d'intérieur

Régis Protière
Designer et architecte d'intérieur
[Made in Town TV]

Objets

Face à la caméra, le designer et architecte d’intérieur français Régis Protière, explique son rapport à la matière et à la technique – à toutes les techniques – qu’il met au service de l’air du temps, cet éphémère auquel il tient tant. Rencontre entre savoir-faire et création.